Archives nationales

L'Amour en guerre

Dans le cadre de Aux Archives, citoyennes !

 

Exposition L'Amour en guerre

Du 21 septembre au 6 octobre 2017
 photo d'identité d'Aimée Jean-BaptisteL'exposition,  « L'Amour en guerre », a été imaginée à la suite de la publication de l'ouvrage du même nom rédigé par Fabien Deshayes et Axel Pohn Weidinger. Les auteurs y relatent la vie commune et très brève de deux instituteurs parisiens (1959-1962) séparés par la guerre d'Algérie entre 1961 et 1962 à travers leur correspondance privée et l'examen de documents d'archives publiques émanant notamment des services de l'enseignement scolaire du rectorat, appelés à l'époque services de l'enseignement de la Seine.
Cet ouvrage, conçu autour d'une correspondance rédigée pour partie en temps de guerre, s'inscrit dans le champ plus vaste d'une exploitation des archives privées. Le projet d'exposition est né des échanges enrichissants avec les deux auteurs qui ont su décrypter l'usage de l'écrit en situation de séparation.
L'exposition a l'intérêt de présenter des documents rectoraux facsimilés conservés tantôt aux Archives nationales, tantôt aux Archives départementales, quelques pièces encore au rectorat, de la documentation issue du service des archives en plus de la correspondance privée – quelques lettres échangées par le couple et prêtées par les auteurs pour l'occasion.

Renseignements et inscription :
communication.archives-nationales@culture.gouv.fr
Archives nationales - Entrée libre
59, rue Guynemer, 93383 Pierrefitte-sur-Seine
#AuxArchivesCitoyennes

Rencontre – débat autour du livre L'Amour en guerre

D'Axel Pohn-Weidinger et Fabien Deshayes

  • Jeudi 21 septembre 2017 de 12h00 à 14h00

Couverture du livre L'Amour en guerre
Entre 1960 et 1962, Aimée Jean-Baptiste et Bernard Garigue, deux jeunes instituteurs, se sont aimés passionnément et se sont écrit. Aimée était noire, Bernard blanc. Ils ont vécu ensemble et s'apprêtaient à avoir un enfant au moment où Bernard a été appelé sous les drapeaux. Pendant six ans, Axel Pohn-Weidinger et Fabien Deshayes, deux jeunes chercheurs, ont mené l'enquête sur Bernard et Aimée, après avoir découvert leur correspondance, par hasard, dans une brocante parisienne. Leur démarche : non pas pénétrer dans l'intimité de ce couple, mais au contraire en sortir et faire dialoguer une période historique précise – la guerre d'Algérie – avec une biographie singulière.

Un débat animé par Emmanuel Laurentin avec :
Axel Pohn-Weidinger, Fabien Deshayes, Arlette Farge, Sylvie Thénault et Jean-François Laé.

Présentation des intervenant.e.s :
- Fabien Deshayes est sociologue, post-doctorant à l'Université de Genève.
Ses recherches croisent les thématiques de la famille, de l'éducation, de la pauvreté et des écritures professionnelles.
- Arlette Farge est historienne, spécialiste du XVIIIe siècle, directrice de recherche au CNRS, membre du Centre de recherches historiques.
- Jean-François Laé est professeur de sociologie à l'Université Paris 8, spécialiste des écritures ordinaires et des vies populaires.
- Emmanuel Laurentin est journaliste d'histoire, producteur de l'émission « La fabrique de l'histoire€» sur France Culture.
- Axel Pohn-Weidinger est sociologue, chercheur à l'Université de Göttingen.
Il s'intéresse aux écritures professionnelles et intimes, à l'État social et aux rapports ordinaires au droit.
- Sylvie Thénault est directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la guerre d'indépendance algérienne, membre du Centre d'histoire sociale du XXe€ siècle.
En savoir plus {Pdf}

Renseignements et inscription :
communication.archives-nationales@culture.gouv.fr
Archives nationales - Salle de commission
59, rue Guynemer, 93383 Pierrefitte-sur-Seine


Bandeau-extrait : © Jaillant/ECPAD/Défense et © Éditions Bayard
Photo d'identité d'Aimée Jean-Baptiste