Archives nationales

Partenariat entre les Archives nationales et Wikimédia (France)

Signature de la convention de partenariat entre les Archives nationales et Wikimédia (France)


Agnès Magnien, directrice des Archives nationales et Rémi Mathis, président de Wikimédia France de 2011 à 2014 et conservateur à la Bibliothèque nationale de France A la suite de la signature du partenariat avec Wikimédia (France) en juin 2013, les Archives nationales se sont engagées à enrichir l'encyclopédie collaborative Wikipédia  pour créer et améliorer les notices concernant les fonds d'archives qu'elles conservent, et à enrichir la médiathèque Wikimédia Commons par des documents emblématiques conservés par l'institution (Serment du jeu de Paume, Testament de Napoléon Ier).

< Agnès Magnien, directrice des Archives nationales et Rémi Mathis, conservateur et historien, président de Wikimédia France de 2011 à 2014.

Nathalie Martin de Wikimédia France (à gauche) et Françoise Banat-Berger directrice des Archives nationales.
Les Archives nationales ont reconduit le partenariat en novembre 2015

La convention (Pdf/124Ko)

< Nathalie Martin de Wikimédia France et Françoise Banat-Berger directrice des Archives nationales.

 


Plus de 1500 notices ont été modifiées sur l'encyclopédie Wikipédia, grâce au travail des agents, encadrés par des Wikipédiens lors d'ateliers d'écriture.

Plus de 700 reproductions de documents ont été versées sur la médiathèque Wikimédia Commons et ont permis d'illustrer des notices sur l'encyclopédie Wikipédia. Ce succès pousse les Archives nationales à poursuivre les actions menées et à les enrichir avec par exemple, la mise en ligne de documents sur des thématiques précises (la Première Guerre mondiale, la Collaboration…) et à collaborer sur d'autres projets comme Wikisource.
En savoir plus

À partir d'une sélection de documents sur Wikimédia Commons, les Archives nationales transcrivent dans leur intégralité des documents d'archives manuscrits comme les chartes royales du Moyen Âge et les proposent aux internautes via la plateforme Wikisource.
En savoir plus

Ce partenariat, vu comme un projet d'ouverture et de partage, permet d'augmenter et diversifier l'offre grâce à des informations de qualité sur les fonds et les documents d'archives. L'objectif est de donner un accès universel à ces sources de l'Histoire mondiale en accompagnant au plus près l'internaute où qu'il se trouve.