Archives nationales

Actualités

  • Prix Jean Favier 2018 - Appel à candidature

En savoir plus {Pdf}

  • 8 mars : Journées internationales des droits des femmes

En savoir plus

  • En 2017, plus de 4,7 kilomètres linéaires de documents sur support traditionnel (papiers, photographies ou calques) et 4,7 To de documents électroniques ou audio-visuels sont entrés par la voie ordinaire des versements en provenance de la Présidence de la République, des ministères et des opérateurs nationaux aux Archives nationales, ou encore suite à des dons et acquisitions d'archives privées.

En savoir plus - Voir l'album Facebook

  • clemenceau2018.fr

Le site clemenceau2018.fr est maintenant en ligne ! Site géré par la Mission du Centenaire 14-18 avec l'aide de nombreux partenaires éditoriaux, il est le portail officiel de l'année Clemenceau, 100 ans après l'arrivée à la tête du gouvernement du futur "Père la Victoire".
Régulièrement enrichi d'actualités tout au long de 2018, clemenceau2018.fr a aussi pour vocation de valoriser quantité de ressources historiques, archivistiques et pédagogiques concernant Georges Clemenceau, personnage à multiples facettes.
En savoir plus

  • Présentation de VERSPERA aux Archives nationales

Sur le site de Paris des Archives nationales, un espace de présentation du projet permet au public de découvrir un exemple de reconstitution d'un lieu disparu aujourd'hui reconstitué grâce à VERSPERA, la petite galerie de Mignard, à l'aide d'une paire de lunettes 3D et après avoir téléchargé une application sur téléphone portable.
En savoir plus

  • Transcription collaborative des testaments de Poilus : lancement du projet

Le 30 janvier 2018 aux Archives nationales (Paris)
En savoir plus

  • Éloge de la transmission

Le patrimoine culturel : un héritage à transmettre : avec Françoise BANAT-BERGER, Catherine PEGARD et Odon VALLET.
Sur YouTube

  • Disparition de Françoise Héritier (1933-2017)
    Françoise Héritier est décédée le 15 novembre 2017, jour anniversaire de ses 84 ans, après trois décennies de lutte contre la maladie. Elle aura pris la parole jusqu'au bout, pour faire de son parcours d'anthropologue une expérience partagée de l'altérité.
    Elle rappelait encore dans Le Monde, il y a 10 jours, qu'elle avait vécu son passage à l'ethnologie et au terrain (au Burkina Faso, dès 1957), comme une « révélation ». Elue sur la chaire d'Anthropologie sociale au Collège de France en 1982, Françoise Héritier sut transfigurer l'héritage de Lévi-Strauss, en repensant la parenté à travers la différence des genres et des corps. Femme engagée et responsable, membre du Haut-conseil de la population et de la Famille, elle fut la première présidente, en 1989, du Conseil national du Sida.
    Historienne de formation, Françoise Héritier semble avoir eu un soin précoce à l'organisation de ses propres notes et papiers de travail. En 2014, elle décidait de donner ses archives scientifiques et personnelles aux Archives nationales. Voici comment elle expliquait le « sens de ce don », le 1er juillet 2014 à l'hôtel de Soubise : « Un don ? Et bien parce que c'est ma manière de rendre à l'Etat, c'est-à-dire à nos concitoyens, une partie de ce qu'il m'a donné ». Mais aussi pour transmettre, à travers les papiers d'une vie de travail, « la plénitude que donne parfois le sentiment d'avoir compris quelque chose du fonctionnement de notre monde ».
    Les Archives nationales s'associent au deuil de la famille et des proches de Françoise Héritier.
    Un premier ensemble des archives personnelles de Françoise Héritier a d'ores et déjà fait l'objet d'un inventaire
    Voir en SIV
    Voir également en ligne comment Françoise Héritier évoquait son travail et ses archives, lors de la journée des femmes aux Archives nationales (8 mars 2017)
    Voir la vidéo
     
  • Journée d'étude de l'ADEMEC : "Humanités numériques"
    La journée  a été consacrée à la présentation de projets de recherche en histoire, histoire de l'art et archéologie qui tirent partie des technologies du numérique et des données issues d'institutions patrimoniales. Une table ronde a permis de mettre en avant les nouvelles interactions permises par les évolutions récentes dans le domaine du numérique entre la recherche en SHS et les institutions patrimoniales, et d'en explorer leurs articulations, leur évolution et leurs limites.
    Voir la vidéo de l'ADEMEC
     
  • Les Archives nationales rendent hommage à Simone Veil

Simone Veil. Entrée dans l'histoire d'une femme et de ses archives
En savoir plus

  • Mise en ligne du site web « Mémoloi, sources et données pour l'étude des lois sur le patrimoine culturel »

Les Archives nationales participent activement au projet de recherche Mémoloi, piloté par l'Institut des sciences sociales du politique (ISP).
Mémoloi a trois objectifs concrets : la constitution d'un « corpus » ‒  identification, description et numérisation des documents d'archives témoignant de l'histoire des grandes lois du patrimoine culturel ; son exploitation scientifique, pour publier des ouvrages de référence ; sa mise en ligne, pour faciliter de nouvelles exploitations de ces sources.
De nombreux fonds d'archives mobilisables pour le projet sont conservés aux Archives nationales, qui apportent la connaissance scientifique de leur contexte de production et de leur histoire.
Les Archives nationales sont aussi responsables des aspects numériques du projet, et viennent de mettre en ligne une première version du site web de consultation du corpus : http://memoloi.huma-num.fr/sources-et-donnees/
Vous y trouverez un guide des sources relatives à la législation sur les monuments historiques (environ 2000 documents, conservés à la Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine et aux Archives nationales) dans lequel la grande majorité des notices descriptives donnent accès aux images numériques des documents.
Dans les prochains mois, les contenus du site seront enrichis et ses fonctionnalités améliorées.
Voir aussi le carnet de recherches : http://memoloi.hypotheses.org/

  • Les Archives nationales, à la suite d'un partenariat culturel noué avec la fondation The Center for Historical Truth and Justice,  présenteront du 24 novembre au 13 décembre prochains, à la mairie de Séoul, une adaptation de l'exposition La Collaboration (1940-1945) produite à l'hôtel de Soubise du 26 novembre 2014 au 5 avril 2015.

Contribuant aux échanges culturels et scientifiques entre la France et la Corée du Sud, ce projet vise à faire du point de comparaison historique de la situation de la France pendant la Seconde Guerre mondiale un objet de réflexion pour la société coréenne d'aujourd'hui susceptible d'interroger sa propre histoire alors que la question de l'occupation japonaise, de l'oppression subie et du rapport à l'occupant reste vive aujourd'hui.
Retrouvez toutes les informations sur l'exposition La Collaboration (1940-1945)

  • Lancement d'une nouvelle édition de « La Grande Collecte » consacrée aux relations entre l'Afrique et la France aux XIXe et XXe siècles, les 18, 19 et 20 novembre 2016.

Le communiqué de presse {Pdf}
www.lagrandecollecte.fr/
www.education.gouv.fr/
http://www.culturecommunication.gouv.fr/

  • Actes des colloques et journées d'étude des Archives nationales en ligne

Un nouvel espace vient d'être créé, consacré à l'édition des actes de colloques et journées d'étude des Archives nationales, en s'appuyant sur la plate-forme OpenEdition Books, développée par le Centre pour l'édition électronique ouverte (CLEO), initiative publique à but non lucratif soutenue par de grandes institutions de recherche françaises. OpenEdition Books, dédiée aux collections de livres dans toutes les langues et dans tous les domaines de la recherche en sciences humaines et sociales, a pour ambition de construire une bibliothèque internationale pour les humanités numériques, en encourageant les éditeurs à développer le libre accès sur le long terme. Aux côtés de 50 autres éditeurs scientifiques, les Archives nationales inaugurent leur espace en proposant trois premiers ouvrages : Le consulat de France à Cadix (1666-1740) ; Archives et communisme(s) : l'avant-guerre (1919-1943) et Charles de Gaulle (1890-1970) : archives et histoire, colloques organisés entre 2009 et 2012 et d'autres actes de colloques plus récents sont en préparation. Dotés d'une adresse électronique pérenne pour chacun de leurs articles, ces titres y sont disponibles à la consultation en HTML et au téléchargement aux formats Epub et PDF. Ils sont publiés par le CLEO sur un catalogue commun à tous les éditeurs et systématiquement référencés dans les bases de données spécialisées (Google Scholar, Isidore, OpenAIRE, etc.) et les outils de recherche utilisés en bibliothèque tels que Proquest et Exlibris.
En savoir plus

  • En salle des inventaires virtuelle

Une partie des inventaires publiés sur la salle des inventaires virtuelle (SIV) des Archives nationales, avait fait l'objet, après son ouverture, d'un premier export vers le portail européen des archives (APEX). Un nouvel export complet vient d'être effectué, qui porte sur l'ensemble des 21.992 inventaires des Archives nationales (France) publiés en SIV, qui se trouvent ainsi également disponibles sur APEX à l'adresse suivante : http://www.archivesportaleurope.net/web/guest. Les archives numérisées liées aux notices descriptives s'ouvrent dans la visionneuse de la SIV. De même, depuis chaque description accessible sur APEX, un lien permet de rebondir dans la SIV.
En savoir plus

  • Base de données Caiman

La Fondation pour la Mémoire de la Déportation a recueilli 247 récits individuels sur l'internement et la déportation pendant la Seconde Guerre mondiale. Représentant 540heures d'enregistrements, les témoignages sont mis à disposition au sein de la base de Consultation Assistée d'Information Multimédia aux Archives nationales (base CAIMAN).
En savoir plus