Archives nationales

Les archives des musées nationaux ont rejoint les Archives nationales

Transfert, aux Archives nationales, en 2015, des AMN (archives des musées nationaux), opération d'envergure qui concerne le transfert d'1,5 km d'archives conservées depuis le XIXe siècle dans le Palais du Louvre.
En savoir plus

- Que sont les AMN ?
Les archives qui étaient jusqu'à présent conservées par le Service des bibliothèques, des archives et de la documentation générale (SBADG), communément appelées « Archives des musées nationaux » (ou « AMN ») et communiquées aux étudiants et chercheurs dans leurs locaux du palais du Louvre, vont entrer aux Archives nationales.
Ces archives permettent de documenter diverses facettes de la gestion et de l'histoire des musées nationaux, tant au niveau de l'administration centrale (instances collégiales, inventaires de collections, personnel, comptabilité, laboratoires de recherche et de restauration) qu'au niveau des musées eux-mêmes. On y trouve également les archives historiques d'institutions majeures liées aux musées, telles que la Réunion des musées nationaux ou l'École du Louvre, ainsi qu'un ensemble passionnant de documents relatifs aux salons, à diverses expositions et aux expositions universelles.
Ces très riches fonds des archives des musées nationaux viendront compléter les fonds connexes déjà versés aux Archives nationales : ainsi les archives de la division des Beaux-arts et du ministère de l'Instruction publique, les archives du Mobilier national, des écoles d'art et d'architecture ou des agences d'architecture, puis les versements en cotation continue de la Direction des musées de France, de la Direction du patrimoine, de la Délégation aux arts plastiques, de la Direction de l'architecture, de la Réunion des musées nationaux, sans oublier les documents nombreux et très divers, provenant d'artistes, d'érudits, de collectionneurs ou de personnalités politiques, déposés au département des archives privées.  Au final, il s'agit de près d'1,5 kilomètre linéaire d'archives.

- Le transfert des AMN aux Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine en 2015
Le déménagement des documents a commencé en novembre 2014 et se poursuivra  jusqu'en octobre 2015. Cette vaste opération est pilotée par la mission des archives du ministère en coordination avec les Archives nationales. En préalable à son déménagement sur le site de Pierrefitte-sur-Seine, chaque série ou sous-série des Archives des musées nationaux aura fait l'objet d'une recotation selon le principe de la cotation continue (le millésime d'entrée, suivi d'un numéro de versement) et son instrument de recherche aura été converti dans un format permettant son importation dans la SIV (Salle des Inventaires Virtuelle). L'ancienne cotation des AMN est systématiquement mentionnée pour mémoire dans les nouveaux inventaires (par exemple la sous-série 1HH – galeries nationales du Jeu de Paume et de l'Orangerie – correspond désormais au versement 20144659). Dans un premier temps un tableau de concordance entre ancienne cotation (des Archives des musées nationaux) et nouvelle cotation (aux Archives nationales) sera mis à disposition des lecteurs en salle des inventaires et à terme une fiche d'aide à la recherche sera mise en ligne sur le site des Archives nationales.