Archives nationales

Archiver les données numériques

Les Archives nationales, acteur du numérique

Les Archives nationales conservent 153 500 000 fichiers nativement numériques, soit 35 To de données accessibles, au sein du service pionnier CONSTANCE. Fondé dans les années 1980, il garantit l'intégrité, l'authenticité et la disponibilité des archives nativement numériques.

Exports d'applications, données des enquêtes statistiques, messageries, fichiers bureautiques, photographiques ou audiovisuels appartiennent au patrimoine, au même titre que les archives sur support traditionnel (papier, parchemin, etc.).

Leur accroissement est exponentiel, correspondant à un usage de plus en plus développé dans l'administration comme dans le monde privé. Les archives électroniques sont loin d'être « immatérielles »: les « conserver » dans le temps signifie les garder intelligibles et exploitables sans limitation de durée.

Pour répondre à l'évolution numérique actuelle, les Archives nationales ont entamé leur mutation interne. Leur action s'inscrit dans le cadre du programme interministériel VITAM, qui conduit l'État à proposer un socle d'archivage électronique commun à toute l'administration.

Le projet ADAMANT (Administration des Archives et de leurs Métadonnées aux Archives Nationales dans le Temps) est  au cœur de la stratégie numérique des Archives nationales pour les quatre années à venir.

  • 35 ans d'archives électroniques et audiovisuelles conservées aux Archives nationales
    En savoir plus
  • ADAMANT : un projet d'avenir
    En savoir plus