Archives nationales

L'intelligence artificielle et le patrimoine

Himanis

HIstorical MANuscript Indexing for user-controlled Search Recherche en plein texte dans les registres de la chancellerie royale
HIstorical MANuscript Indexing for user-controlled Search
Recherche en plein texte dans les registres de la chancellerie royale

En 2015, les Archives nationales se sont engagées comme partenaire associé au projet de recherche HIMANIS [mené par l'IRHT et qui a pour objet d'étude les registres de la chancellerie royale des XIVe et XVe siècles.
L'enjeu technologique majeur était de procéder à une reconnaissance par ordinateur des écritures médiévales qui soit suffisamment fiable pour offrir à la communauté un moteur de recherche en plein texte dans les registres, dont une partie n'est pas encore couverte par les inventaires ou les index. Une interface de consultation des données, conjuguant un accès aux images, aux transcriptions et aux analyses archivistiques, a été également développée.
En savoir plus

LECTAUREP

Transport par Nicolas Boileau à Jean Racine de 722 livres 4 sols 5 deniers d'une rente sur le Clergé, à lui constituer le 13 juillet 1693. Cotes : MC/RS//469
LECTure Automatique de REPertoires

Le projet LECTAUREP vise à révolutionner l'usage qui est actuellement fait des répertoires d'actes de notaires par les chercheurs et usagers des fonds notariés d'archives en développant une plate-forme équivalent à un véritable outil de transcription, lecture et analyse par ordinateur des écrits organisés dans le répertoire du notaire. La lecture profonde et sémantisée ouvrira les informations contenues dans le répertoire à des perspectives d'histoire quantitative (nombre d'actes et/ou de clients sur une ligne de temps, périodicité de l'activité du professionnel, rayon d'action de l'étude notariale par rapport aux adresses des clients, activité et clientèle sur un espace géographique donné et cartographié, taxation et fiscalité sur l'acte privé, etc.). Ce projet s'appuie sur un travail de recherche informatique impliquant à la fois la mise en place d'outils de transcription collaborative et la reconnaissance automatique des écritures manuscrites.