Archives nationales

Les Archives nationales rendent hommage à Jacques Chirac

Les Archives nationales rendent hommage au président Jacques Chirac, disparu le 26 septembre dernier. De très nombreux documents d'archives, conservés à Pierrefitte-sur-Seine, retracent son parcours au service de la France et des Français, de son entrée à l'École nationale d'administration en 1957 à son départ du palais de l'Élysée en 2007. Le président Chirac a notamment remis aux Archives nationales, sous le régime du protocole, les archives de son second passage à l'hôtel Matignon comme Premier ministre (1986-1988), puis de ses deux mandats de président de la République (1995-2007).
Réunion de travail à l'Elysée sur l'avenir des Archives nationales
Il fut aussi à l'origine de la refondation des Archives nationales, puisque c'est lui qui prit la décision, en mars 2004, de faire construire le nouveau centre de Pierrefitte-sur-Seine, inauguré neuf ans plus tard.

< Réunion de travail à l'Elysée sur l'avenir des Archives nationales.
Photo Didier Noizet © Archives nationales (France).
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 



« À travers le dialogue des cultures se joue la capacité de l'humanité à mobiliser toutes ses ressources pour résoudre la crise globale qu'elle connaît aujourd'hui et qui menace jusqu'à sa survie ».
Jacques Chirac, 9 juin 2008.

Présentation sélective en vidéo du parcours de Jacques Chirac, homme d'État, parcourt les archives de la Présidence de la République, des services du Premier ministre, des ministères et des grands corps de l'État conservées aux Archives nationales.

Vidéo ci-dessous réalisée par Les Archives nationales

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

  • Élève à l'École nationale d'administration (1957-1959)
    Couverture du dossier d'élève de Jacques Chirac à l'ENA. Arch. nat 19840588/42. © Archives nationales (France).

Dossier individuel d'élève de Jacques Chirac (1957-1959). Arch. nat., 19840588/42, dossier 1008. © Archives nationales (France).

  • Auditeur, puis conseiller référendaire à la Cour des comptes (1959-1965)
     
  • Secrétaire d'État aux Problèmes de l'Emploi (6 avril 1967-31 mai 1968)
    Le décret du 7 avril 1967 portant nomination des membres du Gouvernement établit Jacques Chirac secrétaire d'État aux Affaires sociales, chargé des Problèmes de l'Emploi auprès du ministre des Affaires sociales, Jean-Marcel Jeanneney.
     
  • Ministre de l'Agriculture et du Développement rural (6 juillet 1972-27 février 1974)
    Déplacement du ministre à un salon professionnel, 1972. Arch . nat., 19880215/101. © Archives nationales (France).Jacques Chirac fut ministre de l'Agriculture et du Développement rural sous les Gouvernements Messmer I et II (5 juillet 1972-27 février 1974). De cette période de son activité, les Archives nationales conservent les fonds de plusieurs conseillers techniques et chargés de mission ayant exercé au sein de ce Cabinet : commissariat général au Plan, relations internationales, Politique agricole commune, par exemple. Des dossiers financiers sont également conservés, ainsi que ses discours, des courriers de particuliers ou encore la constitution de son Cabinet.
     
  • Gouvernement Jacques Chirac I (27 mai 1974-25 août 1976)
    En fonction du 27 mai 1974 au 25 août 1976, sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac dirigea le 11e gouvernement de la Ve République.
    En savoir plus :
    - Jacques Chirac. Premier ministre 1974-1976 {Pdf/115Ko}
     
  • Président du Rassemblement pour la République (1976-1994) candidat à l'élection présidentielle de 1981.
    En 1981, Jacques Chirac, maire de Paris, député de Corrèze et président du Rassemblement pour la République (RPR), se déclare pour la première fois candidat à l'élection présidentielle. Il se positionne, à droite, comme le « renouveau du gaullisme » face à des candidats comme Michel Debré ou Marie-France Garaud. Même s'il n'obtient que 18 % des suffrages exprimés au soir du premier tour, loin derrière Valéry Giscard d'Estaing (28,32 %) et François Mitterrand (25,85 %), il confirme son statut de chef de la famille politique gaulliste. Le parcours de Jacques Chirac lors de l'élection présidentielle de 1981 peut être en partie retracé à travers les archives du Conseil constitutionnel et du Conseil d'État. Le Conseil constitutionnel étant chargé de la préparation des élections présidentielles, on y retrouve en particulier la déclaration de candidature de Jacques Chirac.
    Quant aux archives du Conseil d'État, en particulier dans le fonds de la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale, elles contiennent notamment la propagande électorale (affiche et profession de foi) du candidat.
     
  • Gouvernement Jacques Chirac II (20 mars 1986-10 mai 1988)
    En fonction du 20 mars 1986 au 10 mai 1988, sous la présidence de François Mitterrand, Jacques Chirac dirigea le 19e Gouvernement de la Ve République, gouvernement de cohabitation.
    En savoir plus:
    - Jacques Chirac. Premier ministre 1986-1988 {Pdf/1184Ko}
     
  • Président de la République française (5 mai 2002-16 mai 2007) (17 mai 1995-5 mai 2002)

Discours à l'occasion de l'inauguration du musée du Quai-Branly, 20 juin 2006. Arch. nat., AG/5(5)/Disc/46. © Archives nationales (France).Remis sous protocole, signé par le président Jacques Chirac, le 30 mars 2007, le fonds présidentiel des deux mandats de Jacques Chirac [fonds AG/5(5)] constitue un ensemble de 6700 cotes, soit 1045 mètres linéaires. Les versements ont été organisés par le service des archives de la présidence de la République ; le tout premier d'entre eux est intervenu le 19 juillet 2006.
Le fonds regroupe les documents émanant directement du Président : manuscrits annotés de ses discours, comptes rendus d'entretiens avec les chefs d'État, correspondance envoyée et reçue. Le fonds conserve aussi les archives des conseillers diplomatiques, des conseillers économiques, des conseillers sociaux ou des conseillers Culture, pour ne citer que ceux-là.
À travers ce fonds exceptionnel, c'est toute l'action de Jacques Chirac à la tête de la France, ancrée dans la mondialisation, dans laquelle le dialogue des cultures, si cher au cinquième président de la Ve République, a eu toute sa place, tout en affirmant le rôle si particulier de la France dans le concert des nations.


Image extrait : Discours à l'occasion de l'inauguration du musée du Quai-Branly, 20 juin 2006. Arch. nat., AG/5(5)/Disc/46. Photo Arnaud Roine © Archives nationales (France).