Archives nationales

Journées européennes du patrimoine


À l'occasion de l'édition 2020 des Journées européennes du patrimoine, les visiteurs des Archives nationales sont reçus comme des invités privilégiés.

Patrimoine et éducation : Apprendre pour la vie !

Site de Paris - De 11h à 20h

Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2020 - Entrée libre et gratuite de 11h à 20h
#journéesdupatrimoine

Affiche de l'édition 2020 des JEPVISITES LIBRES - Hôtel de Soubise
Décors rocaille des appartements du prince et de la princesse de Soubise de la 1ere moitié du 18e siècle créés par les architectes Pierre-Alexis Delamair et Germain Boffrand.
Rez-de-chaussée et premier étage.

Parcours permanent du musée des Archives nationales
L'exposition permanente présente une sélection d'archives montrant la diversité des formes de documents (feuillet, rouleau, registre, documents iconographiques), leur amplitude chronologique et la variété de leur contenu historique.
Rez-de-chaussée et premier étage.

EXPOSITIONS

  • La police des Lumières. Ordre et désordre dans les villes au 18e siècle
    À travers environ 200 documents originaux provenant en grande partie des fonds du Châtelet de Paris mais aussi de la bibliothèque de l'Arsenal, la prochaine exposition des Archives nationales qui se déroule à l'hôtel de Soubise, illustre l'émergence d'une police professionnalisée à Paris et dans les villes en pleine expansion du 18e siècle.

 

Exposition de préfiguration de la restauration des célèbres décors de la Chancellerie d'Orléans avant leur remontage à l'hôtel de Rohan prévue pour l'année 2021.

  • Paris Design Week aux Archives nationales

À l'occasion de la Paris Design Week, les Archives nationales accueillent une installation de design contemporain.
Pierre Gonalons  avec l'exposition Allégorie qui présentera deux ensembles dans le salon et la chambre du Prince de l'hôtel de Soubise.

  • Braderie des Archives

Ouvrages, inventaires, catalogues, cartes postales produits par les Archives nationales, à prix réduits.

  • Quiz

Quiz pour les adultes et les enfants autour de l'exposition du parcours permanent. De nombreux lots à gagner.

 

  • Découvrez l'application du service éducatif des Archives nationales
    Pour l'édition 2020 des Journées européennes du patrimoine, le Service éducatif des Archives nationales vous propose de tester en exclusivité le prototype de sa nouvelle application de visite.
    Elle ne nécessite aucun téléchargement, il suffit de suivre ce lien :https://archives-nationales-france.yunow.app/1204-decouvrez-les-archives-nationales/3666-accueil/
    Retrouvez les grandes dates de l'histoire des Archives, visitez l'Hôtel de Soubise grâce au plan interactif et testez votre sagacité avec nos jeux. Une autre manière de découvrir ou redécouvrir les Archives nationales
     

INFORMATIONS PRATIQUES
60, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
Ouverture le samedi et le dimanche, de 11h00 à 20h00
Renseignements
Tél | 01 40 27 60 96 - infomusee.archivesnationales@culture.gouv.fr
Stations de métro Hôtel-de-ville ou Rambuteau

Hors les murs

Lettre du capitaine Alfred Dreyfus adressée au président de la République (1er février 1898)
< Cliquer pour agrandir l'image

Dans le cadre du parcours exceptionnel mis en place par le ministère de la Culture au Palais-Royal, les Archives nationales ont prété la lettre du capitaine Alfred Dreyfus adressée au président de la République (1er février 1898)

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, vous pourrez découvrir dans le salon des Maréchaux du ministère de la Culture un témoignage vibrant des années de détention de Dreyfus, dont le sort a passionné et divisé la France pendant les douze ans que dura l'Affaire. Y sera exposée une lettre autographe du capitaine, adressée à Félix Faure, dans laquelle il supplie le président de la République d'ordonner la révision de son procès. C'est la sixième d'une série de quinze lettres du condamné au président entre juin 1897 et avril 1898. Celle-ci, caractérisée par sa brièveté, témoigne de la détresse du prisonnier qui banni, séparé des siens, dégradé, honni, vivant de surcroît dans des conditions extrêmement difficiles, est à bout, accroché au seul espoir de voir son procès révisé. Au nombre des pièces examinées par la Cour de Cassation en 1899 lors de la révision du procès de 1894, ces lettres sont conservées depuis 1933 aux Archives nationales dans le fonds de la Cour de cassation (BB/19/105).


Entrée par la place Colette, 75001 Paris, de 9h00 à 17h30.

Graphisme de l'édition 2020 © Ministère de la culture / Jérémie Fischer