Archives nationales

Les Archives font leur cinéma

Des images d'hier à voir aujourd'hui

Séances mensuelles gratuites de projections d'archives filmées
Les Archives nationales conservent de nombreuses archives filmées totalement méconnues. Films techniques, documentaires, courts métrages, films de communication, de publicité, de prévention, les typologies sont variées. Petits ensembles de films ou au contraire très volumineuses cinémathèques ministérielles, quand l'administration publique devient réalisatrice, son imagination n'a pas de borne. Tous les mois, le midi, à Paris ou Pierrefitte, le public est invité à découvrir pendant 30 min. une sélection d'entre eux.

De très nombreux ministères-producteurs ont fait réaliser des films. Les cinémathèques du ministère de l'Agriculture et de l'ancien ministère de la Reconstruction et de l'urbanisme, enrichies par le ministère de l'Équipement, affichent des milliers de titres qui permettent de découvrir à travers des fictions ou des documentaires, leurs actions et leur vision de leur ancrage dans les territoires de la France, et pour les plus anciens films, des anciennes colonies puisque certains remontent aux années 1920. Les films de prévention, dans le domaine de la santé ou des économies d'énergie sont également une source très importante de prétexte à tournage. Le ministère de l'Éducation nationale affectionne lui plus particulièrement les films de communication à visée pédagogique, bien sûr. Les musées ne sont pas en reste en témoigne la très grande activité du cinéma ethnologique de l'ancien musée national des Arts et Traditions populaires. Parfois, même, les directeurs de musées, deviennent eux-mêmes réalisateurs, surtout quand l'un d'entre eux est l'artiste contemporain Reynold Arnould à la tête des Galeries nationales du Grand Palais. Le cinéma éducateur ou cinéma de l'éducation populaire est également un creuset fertile, dans lequel les réalisateurs se montrent très inventifs.
Les organismes privés, dont les fonds audiovisuels sont conservés aux Archives nationales, ont eu une importante activité de production, comme Act Up avec ses images chocs accompagnées de slogans percutants ou l'association France Liberté.

Chaque séance présente un programme unique : 21 mars, 17 avril, 13 mai et 21 juin
Contact : daeaa .archives-nationales@culture.gouv.fr


  • Deuxième séance mercredi 17 avril de 13h à 13h30, à Pierrefitte dans l'auditorium, et à Paris, dans le Le temps de l'urbanisme de Philippe Brunetchambre du prince du musée, les séances sont ouvertes à tous.


A l'occasion de la Journée mondiale de la Terre. Regards ethnographiques-regards institutionnels

- La dernière vache, réalisateurs Patrick Prado et Lorient Kervenanec, Enquête ethnographique, Agriculture, élevage et urbanisme, 1973, 5 min, Super 8 mm, Musée nationale des Arts et traditions populaire, Centre ethnographique français, AN, 20130042/98
Dans les années 1970, le réalisateur Patrick Prado interroge la fin du monde paysan, en Bretagne. Son regard est celui de l'ethnologue et du militant qui se bat pour les luttes paysannes et ouvrières.
En savoir plus

- Le temps de l'urbanisme, réalisateur Philippe Brunet, 1962, 27 min, 16mm, Cinémathèque du ministère de la Reconstruction et de l'urbanisme, AN, 20170146/98
Ce document fait le bilan de la construction de l'après guerre et montre la plupart des grandes réalisations de 1945 à 1960. A travers les exemples de la région parisienne et de quelques grandes villes françaises sont posés les problèmes de la diversité architecturale, de l'esthétique et de l'harmonie entre le passé et l'avenir. Les images montrent les grands ensembles de la cité Beaulieu à Saint-Etienne, la cité le Haut du Lièvre à Nancy, des cités à Sarcelles, Asnières, Bron-Parilly, Epinay, Pantin, Bobigny, la cité radieuse de Le Corbusier à Marseille, le front de mer à Royan.


Séance passée

  • Première séance jeudi 21 mars de 13h à 13h30, à Pierrefitte dans l'auditorium, et à Paris, dans le chambre du prince du musée, les séances sont ouvertes à tous.

4 courts métrages :
- Concertina, réalisateurs Marie Cipriani et Franck Balandier, 1996, 7 min, Musée national des Arts et Traditions populaires, CNRS, AN, 20130063/157
Ce film, tourné avec le regard de l'ethnologue, sont des impressions, uniquement sonores perçues dans une maison d'arrêt.
- [Couronnement  d'Hailé Sélassié Ier, roi des rois d'Éthiopie, seigneur des seigneurs, lion conquérant de la tribu de Juda, lumière du Monde, élu de Dieu], anonyme, 1930, muet [mise en musique, 2019, AN/DAEAA), 10 min, Cinémathèque de l'Agriculture, AN, 20000560/67-68
Réalisé par le ministère de l'Agriculture sur ce couronnement qui fut retentissant à l'époque, le film a été versé aux Archives nationales sous le titre de Variétés n°13. La numérisation de ce film très dégradé par le temps et son visionnage ont permis de découvrir cet inédit.
- La Table, 1994, 1min30, Act Up, AN, 20140474/392
Ce spot fait partie des très nombreuses campagnes de prévention, films chocs, que l'association réalise pour sensibiliser le public.
- Allegro, ma troppo, réalisateur Paul de Roubaix, 1962, 13 min, ministère de la Jeunesse et Sport, AN, 20170005/46
 Allegro, ma troppo, Paul de Roubaix (AN, 20170005/46)".
Dans le cadre du cinéma d'éducation populaire, le réalisateur propose une plongée endiablée dans le Paris des années 1960, le temps d'une nuit. La musique est signée de François de Roubaix, son fils, compositeur célèbre. Au générique, un certain Roberto Enrico, alors monteur.