Archives nationales

Les Archives nationales font leur hackathon

Archives et citoyenneté
Les samedi 8 et dimanche 9 décembre 2018

Les Archives nationales font leur hackathon et lancent une série de défis à partir de certains de leurs fonds d'archives en lien avec les problématiques de la Cité et du citoyen. C'est, pour les amateurs et développeurs soucieux d'agir pour la société dans laquelle ils vivent, une occasion unique de se confronter avec des fonds extraordinaires tout en contribuant à l'intérêt commun en favorisant la diffusion de 14 siècles d'archives de l'État.
Parmi les millions de data conservées aux Archives nationales, huit jeux de données sur des thèmes citoyens et sociétaux ont été sélectionnés afin que chaque équipe puisse s'en emparer, se les approprier et proposer des outils pour en partager les contenus.

Les Archives nationales permettent l'accès gratuit de tous les citoyens aux archives publiques et offrent ainsi la garantie de la transparence de l'État et de la démocratie. Ce sont près de 350 kilomètres linéaires de fonds et 50 téraoctets d'archives numériques, qui constamment s'enrichissent, soit des millions de documents précieux tant pour leur contribution à la connaissance historique et à la mémoire individuelle et collective que pour leur intérêt patrimonial unique et inestimable.

Le hackathon des Archives nationales bénéficie des labels de l'Année européenne du patrimoine culturel et du label Semaine de l'innovation publique.
Les Archives nationales bénéficient du label Année européenne du patrimoine   Les Archives nationales bénéficient du label de la Semaine de l'innovation publique
 

Suivez l'événement : #hackAN2018

 

Les objectifs du hackathon des Archives nationales
Les objectifs du hackathon

Les Archives nationales attendent de cet événement des projets de développement de solutions innovantes pour :

  • identifier des services numériques correspondant à de nouveaux usages pour les publics ;
     
  • améliorer l'exploitabilité des données pour les rendre interopérables (dans la perspective d'alignement de données avec d'autres institutions) ;
     
  • faciliter l'accès aux ressources.


Les défis du hackathon des Archives nationales
Les défis

Huit jeux de données donnant lieu à huit défis, ont été sélectionnés par les Archives nationales.
En savoir plus

 

 Le prix du hackathon des Archives nationales
Le prix

4 000 euros dotés par les Archives nationales et une résidence de six mois offerte par le LLL pour l'équipe lauréate.

 

S'inscrire au hackathon des Archives nationales
S'inscrire

Sur le site Les Archives nationales font leur hackathon

 

Consulter le règlement du hackathon des Archives nationales
Consulter le règlement

Lien ici {Pdf}

 

 

 Le lieu du hackathon des Archives nationales
Le lieu

Logo du LIBERTÉ LIVING-LAB, lieu d'innovation technologique, civique et sociale,

Le LIBERTÉ LIVING-LAB, lieu d'innovation technologique, civique et sociale, a ouvert ses portes le 18 octobre 2016, dans le 2e arrondissement de Paris. Lieu d'expérimentation pluridisciplinaire et multiculturel, il regroupe sur 2000 m2 des acteurs visionnaires et engagés sur des enjeux de société, à l'avant-garde du changement.
Le LIBERTÉ LIVING-LAB entend accélérer le développement d'initiatives en faveur d'enjeux de bien commun.
Son ambition : innover, inclure et œuvrer à l'émergence de projets et d'une filière entrepreneuriale tech sur des problématiques d'intérêt général.
9 rue d'Alexandrie, 75002 Paris

Le déroulé du hackathon des Archives nationales
Le déroulé

Lancement de l'événement : vendredi 7 décembre à 18h aux Archives nationales, site de Paris.
Le hackathon se déroulera au Liberté Living Lab du samedi 8 décembre à 13h jusqu'au dimanche 9 décembre à 18h sans interruption.

 Les partenaires du hackathon des Archives nationales
Les partenaires

Les Archives nationales ont proposé à deux formations de l'Université de Paris 8, avec laquelle elles ont une convention cadre de partenariat, d'utiliser leur hackathon comme outil pédagogique innovant de découverte des données archivistiques. Ainsi les étudiants du Master 2 "Technologies de l'hypermédia" et du "Master Archives" bénéficieront d'ateliers de formation dédiés, soutenus par l'Idéfi CréAtic, et participeront activement à l'événement.

Elles sont également partenaires de l'Association des diplômés et des étudiants de master de l'Ecole nationale des chartes (ADEMEC). Ces experts en "Technologies numériques appliquées à l'histoire (TNAH)" et "Humanités numériques" (HN) entreront dans la compétition et contribueront aussi à l'analyse de cette expérience.

Université de Paris 8 l'Idéfi CréAtic et Ademec