Logo des Archives nationales (France)

Les Templiers

Les sources de l'histoire de l'ordre du Temple

L'histoire de l'ordre des « pauvres chevaliers du Christ et du Temple de Salomon » a toujours fasciné, du fait de l'acharnement mis par le roi de France, Philippe IV le Bel, et ses conseillers pour le rayer de la carte à partir de 1307. Il existe un autre sujet d'étonnement : la puissance supposée des templiers, économique et militaire, et la protection du pape n'ont pas résisté à l'offensive royale ; l'ordre militaire choyé par saint Bernard s'est effondré en quelques mois. Depuis plus de vingt ans, l'histoire des templiers a été profondément renouvelée, notamment par une relecture approfondie des sources connues et par la découverte de nouveaux documents. À ce titre, il faut rappeler que les Archives nationales conservent de très nombreuses sources sur l'histoire de l'ordre du Temple. Elles sont, pour une part, issues des archives royales et liées à la conduite du procès par l'administration royale. Elles proviennent aussi et surtout des archives propres des templiers, à savoir de leurs commanderies du nord de la France au sens large (Normandie, Ile-de-France, Orléanais, Champagne, etc.), mais aussi de Belgique ou des Pays-Bas, archives passées aux mains de l'ordre de l'Hôpital puis de l'ordre de Malte, et récupérées à la Révolution dans la grande tour du Temple aujourd'hui disparue.

Les Archives nationales présentent ici un florilège de ces documents fameux, tout en donnant accès aux inventaires des archives des commanderies, à celles du procès et aux documents consultables en ligne.

Livret des documents relatifs à l'ordre du Temple à feuilleter et à partager


Les documents présentés dans le feuilletage

  • 9 janvier 1144
    Bulle « Milites Templi » de Célestin II (9 janvier 1144). Bulle sur lacs de soie. bulle avers< Bulle dite Milites Templi du pape Célestin II par laquelle il octroie une indulgence aux bienfaiteurs du Temple. Bulle de plomb sur lacs de soie rouge. Cote L//227/1
     
  • 1159

Henri le Libéral, comte de Champagne, assigne aux Templiers une rente annuelle de 24 livres en monnaie de Provins sur les revenus des foires de Troyes. Cote S//4955/7

  • Avril 1192

Saint-Jean d'Acre, avril 1192 : entrée dans l'ordre du Temple du chevalier Raoul de Ressons, qui fait don d'une terre aux templiers. Cote S//4952/2/37

  • 31 octobre 1198

Le roi d'Angleterre et duc de Normandie, Richard Cœur de Lion, place sous sa sauvegarde les biens et propriétés du Temple situés dans ses Etats. Cote M//6, n°1/3

  • Mars 1259

Moulage du sceau de l'ordre des Templiers. Mars 1259Moulage du sceau de l'ordre des Templiers : deux chevaliers sur le même cheval. Cote : D9863

  • Mai 1268

Amaury de La Roche, commandeur du Temple en France, reconnaît que l'exemption de taxe qui a été accordée aux templiers par le comte de Champagne, Thibaud V, sur le transport du vin dans la ville de Provins est limitée à 40 tonneaux par an. En français. Cote J//203/76

  • 14 septembre 1307

Ordre d'arrestation des templiers par Philippe le Bel (copie faite par le bailli de Rouen). Cote J//413/B/22

  • 19 octobre – 24 novembre 1307

Procès-verbal d'interrogatoire des templiers emprisonnés à Paris. Peau où Jacques de Molay est interrogé.
Cote J//413/A/18

  • 16 mai 1312

Le pape Clément V demande à Louis, roi de Navarre (le futur roi de France Louis X le Hutin), de transférer les biens de l'ordre du Temple aux hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Avec bulle de plomb. Cote L//295/B/43

  • Dernière page
    Sceaux du Temple : deux cavaliers sur un même cheval ; Coupole du Rocher
    J//198/B/100, juillet 1255

Focus sur le procès-verbal d'interrogatoire des templiers à Paris (octobre-novembre 1307)
Entretien vidéo de Ghislain Brunel, conservateur en chef, Archives nationales, Eric Laforest, atelier de reliure et de restauration des Archives nationales, et Alain Demurger, maître de conférences honoraire à l'université de Paris 1 Panthéon - Sorbonne. Avec l'INP et le magazine Connaissance des arts.


Les archives des commanderies templières intégrées à l'ordre des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, devenu l'ordre de Malte


Panorama général des archives :

  • Commanderies du grand prieuré de France de l'ordre de Malte : répertoire numérique détaillé des cotes S//4946 à 5113
    En savoir plus
  • Commanderies du grand prieuré de France de l'ordre de Malte : répertoire numérique détaillé des cotes S//5114 à 5283
    En savoir plus


Inventaires détaillés des fonds d'archives de commanderies septentrionales

  • Commanderies de l'Aisne (Boncourt, Puisieux-sous-Laon, Catillon, Mont-de-Soissons, Maupas et Moisy-le-Temple), 1133-1792 : inventaire analytique des cotes S//4946 à 4954/B, S//5006 à 5009, S/*/5284 à 5317 et 5779 à 5788.
    En savoir plus en SIV
     
  • Commanderies des anciennes provinces d'Artois (Haute-Avesnes, Loison), de Brabant (La Braque et Chantraine), de Flandre (Caëstre et Slype), de Hainaut (Vaillampont), et de la principauté de Liège (Villers-le-Temple), 1160-1789 : inventaire analytique des cotes S//4985 à 6068.
    En savoir plus en SIV
     

Documents en ligne

  • Charte de Guillaume, châtelain de Saint-Omer, qui renouvelle une donation faite aux templiers (Jérusalem, 1137)
    En savoir plus


Les archives du procès des Templiers

  • L'affaire des Templiers, du procès au mythe. (Paris, 2 mars – 16 mai 2011)

Livret de l'exposition {Pdf-3,42Mo}


  • Documents du procès, conservés au Trésor des chartes des rois de France
    En savoir plus
     
  • Interrogatoire des Templiers de la sénéchaussée de Carcassonne, novembre 1307

En savoir plus

  • Bulle Ad providam du pape Clément V attribuant à l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem tous les biens des Templiers, 2 mai 1312

En savoir plus

  • Registre d'actes sur les affaires du Temple (1305-1314)
    En savoir plus

 

Chronologie sommaire

  • 1099, 15 juillet : prise de Jérusalem par les croisés
  • 1120, 23 janvier : fondation de l'ordre du Temple lors du concile de Naplouse ; élection d'Hugues de Payns comme maître des templiers
  • 1129, 13 janvier : rédaction et approbation de la règle du Temple lors du concile de Troyes, en présence de saint Bernard
  • 1139, 29 mars : bulle Omne datum optimum du pape Innocent II par laquelle l'ordre du Temple est soustrait à l'autorité des évêques et relève désormais uniquement du pape
  • 1146, 27 avril : prédication de la 2e croisade par saint Bernard à Vézelay
  • 1187, 2 octobre : prise de Jérusalem par Saladin, après la défaite des croisés à la bataille d'Hattin
  • 1191, 12 juillet : reprise d'Acre par les armées de la 3e croisade conduite par le roi de France, Philippe II Auguste, et le roi d'Angleterre, Richard Cœur de Lion
  • 1248-1254 : 7e croisade conduite par le roi de France, Louis IX
  • 1265 : Jacques de Molay entre dans l'ordre du Temple lors d'une cérémonie de réception à Beaune
  • 1291, 18-28 mai : chute d'Acre et fin des États latins d'Orient ; 14 août : évacuation de Château-Pèlerin par les templiers
  • 1291, septembre ou octobre : élection de Jacques de Molay comme grand maître lors d'un chapitre général de l'ordre du Temple tenu à Chypre
  • 1305, 5 juin : élection du pape Clément V
  • 1307, 14 septembre : ordre secret d'arrestation des templiers par le roi de France, Philippe IV le Bel
  • 1307, 13 octobre : a-rrestation des templiers dans tout le royaume de France
  • 1307, 19 octobre : début des interrogatoires des templiers emprisonnés à Paris
  • 1310, 12 mai : bûcher de 54 templiers à Paris
  • 1311, 16 octobre : ouverture du concile de Vienne
  • 1312, 22 mars : bulle Vox in excelso par laquelle le pape Clément V supprime l'ordre du Temple
  • 1312, 2 mai : bulle Ad providam par laquelle le pape Clément V attribue tous les biens du Temple à l'ordre de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem
  • 1314, 11 ou 18 mars : bûcher de Jacques de Molay et de Geoffroy de Charnay, commandeur de Normandie

 

La naissance d'un ordre, L'incroyable trésor, La chute.