Archives nationales

Michel Klen, gagne-denier, ivre d'eau-de-vie, noyé et repêché dans la Seine

État des personnes noyées dans la Seine, janvier-février 1779.
Paris, Archives nationales, Z/1h/656.


Michel Klen, gagne-denier, ivre d'eau-de-vie, noyé et repêché dans la Seine
< Cliquer pour agrandir l'image

> Voir le document complet sur Wikimedia Commons

Le Bureau de la Ville, qui a juridiction sur toutes les affaires localisées sur le fleuve et les personnes y travaillant, tient un état des personnes noyées et finance leur sauvetage.

« […] Janvier
Le premier dudit neuf heures et demie du matin, Michel Klen, gagne denier travaillant à repêcher le bois d'un bateau du sieur Passerat naufragé, et étant ivre d'eau de vie, a glissé de dessus le puisoir des porteurs d'eau en tête des bateaux à lessive dans la rivière, il a été sur le champ repêché par le sieur Morel, marchand de bois, qui s'est trouvé à cet endroit. Le sergent l'a fait conduire au corps de garde, où il a été réchauffé, déshabillé et revêtu de la tunique, on ne lui a rien fait boire, attendu son ivresse […] »