Archives nationales

Mois de la photo

« En avion au-dessus de … », dialogues entre Mathieu Pernot et le fonds LAPIE

Du 4 avril au 19 septembre 2017 à Pierrefitte-sur-Seine et du 19 avril au 19 septembre 2017 à Paris

 Week-end Intense Diagonale du Mois de la photo : samedi 29 avril

 Archives nationales-site de Paris, Cour de Soubise et salon du prince. Entrée libre.

 - 15h00 : Rencontre avec Marc Combier autour de l'histoire de l'entreprise CIM (Combier Imprimeur Mâcon), éditeur et imprimeur de cartes postales.
  - 16h00 : Le fonds de photographies et cartes postales LAPIE conservé aux Archives nationales
  par Marie-Ève Bouillon et Sandrine Bula, commissaires de l'exposition (Mission photographie des Archives  nationales).

 


Affiche du Mois de la photo aux Archives nationalesDans le cadre de la première édition du Mois de la Photo du Grand Paris, les Archives nationales invitent Mathieu Pernot  à créer une œuvre originale à partir du fonds de l'entreprise LAPIE, célèbre pour sa production de cartes postales.

L'exposition se tient sur les deux sites des Archives nationales ouverts au public, l'hôtel de Soubise à Paris et Pierrefitte-sur-Seine.

  • A Pierrefitte-sur-Seine
    Dorica Castra

Le photographe Mathieu Pernot, lauréat du prix Nadar a sélectionné plus de 350 cartes postales représentant des vues aériennes pour recréer par un jeu d'assemblage visuel une imposante carte imaginaire de la France des années 50-60.

  • A Paris (à partir du 19 avril 2017)

Le visiteur est accueilli dans la magnifique Cour à colonnades de l'Hôtel de Soubise par de mystérieux baigneurs saluant l'aviateur... Au musée des Archives nationales, une sélection de documents originaux issus du fonds LAPIE est exposée dans une vitrine du parcours permanent tandis que dans la salle audiovisuelle un diaporama de photographies et de cartes postales extraites du fonds permettra d'en découvrir la richesse et l'originalité.


Présentation de l'exposition "En avion au... par Archives_nationales_Fr


 Fonds Lapie. Référence : BX 37 / 16 K Saint-Tropez (Var) : - le camping du Cap - la plage Tahiti.Créé il y a 36 ans, le Mois de la photo à Paris élargit son périmètre géographique à ce qu'on appelle communément la banlieue mais où vivent, comme le rappelle François Hebel, directeur artistique de la manifestation, 18 % des français.
Les Archives nationales proposent dans le cadre du Mois de la photo du Grand Paris, une exposition à partir du fonds de l'entreprise LAPIE. Dans les années 50, ses avions ont sillonné le territoire français, engrangeant des milliers de vues aériennes destinées à la production de documentation pédagogique et de cartes postales, accompagnant ainsi l'essor du tourisme de masse. L'ensemble représente un témoignage exceptionnel des profondes mutations que connaît le territoire français à cette époque.
Les Archives nationales ont proposé au photographe Mathieu Pernot de s'approprier un vaste ensemble de cartes postale du fonds LAPIE pour réaliser une création inédite de composition à Paris et à Pierrefitte-sur-Seine.

Entretien avec Mathieu Pernot

Quel est l'intérêt pour un photographe de travailler à partir d'un fonds photos et de photographies produite par d'autre photographes ? A quel endroit/ de quelle manière s'exerce votre regard de photographe ?
Mathieu Pernot : Je suis photographe et je prends des images. Celles-ci peuvent provenir de mon expérience du monde réel tout comme de  photographies déjà existantes dont je me saisis pour en proposer une nouvelle lecture. Photographier est un acte de re-présentation d'un réel déjà existant. Dans le cas où je travaille sur des images trouvées, on pourrait dire que je présente une nouvelle fois ces re-présentations. Il s'agit d'une couche supplémentaire dans la mise à distance du réel que constitue l'acte photographique. J'entreprends alors une conversation avec ces images, je les regarde et discute avec elles en essayant d'inventer de nouvelles formules. Cela pourrait s'apparenter à une démarche conceptuelle alors que le travail relève avant tout d'intuitions et de jeux d'associations.
Mathieu Pernot crée spécialement à partir de ce fonds, une œuvre originale.Quel est votre « goût » de l'archive ? qu'y cherchez vous ? Quel sens donnez vous à votre sensibilité à l'archive dans votre pratique artistique
M.P : À l'heure où les supports physiques de la photographie  tendent à disparaître, les fonds d'archives conservent une matérialité du médium. Les magasins stockant les images sont de grands cimetières d'où il est possible d'exhumer des corpus iconographiques passionnants. Chaque boîte conserve la possibilité d'un trésor et ce plaisir de la recherche est resté intact chez moi.

Pouvez vous expliquer votre attrait pour le support/format carte postale
M.P : Il y a peut être quelque chose qui est lié à mes souvenirs d'enfance et à une pratique générationnelle. Ces images ont toujours représenté une image heureuse et optimiste du monde pour moi (même si elles ont pu quelques fois montrer des lieux de la douleur tel que les prisons ou les hôpitaux psychiatriques).  La carte postale est à la fois l'image qu'on envoie et celle au dos de laquelle on écrit. Elle est également celle qui arrive un jour dans la boite aux lettres pour donner des nouvelles.  Ce sont des photographies voyageuses qui  circulent entre deux personnes.  L'image est multiple mais l'usage qu'en fera chacun est unique avec le tampon de la poste faisant foi.

Que pensez vous de la production spécifique de l'entreprise LAPIE, qu'évoquent pour vous ces grandes campagnes de couverture du territoire, typiques des années 50-60 ?

Cote : 1PH/778 Fonds Lapie Carte postale avec au verso pour matérialiser l'emplacement du timbre le logo de la marque Lapie Détail du versoM.P : La spécificité de ce fonds réside dans le fait qu'il est intégralement constitué de vues aériennes. Il y a donc une dimension cartographique qui rendait possible le jeu d'assemblage, le Dorica Castra, tel que je l'ai réalisé pour l'exposition. J'ai voulu créer une grande carte de la France des années 50/60 en établissant des continuités de paysages ou d'infrastructures par la mise en réseau des cartes postales. Une chaîne de montagnes improbable s'est constituée dans laquelle les sommets des Pyrénées cohabitent avec ceux des Alpes et du Massif Central. Le littoral s'est développé par des collages successifs d'images de bords de mer où les côtes Atlantique pouvaient voisiner avec celles de la Manche ou de la Méditerranée. Des ponts de différentes générations traversent la carte, tout comme les routes, voies ferrées ou fleuves. Les premières villes nouvelles apparaissent et voisinent avec les centrales nucléaires. La carte n'est pas complète et de nombreuses pièces manquantes sont rendues visible par les espaces vides, chacun pouvant remplir ou imaginer cette part absente du paysage. J'ai voulu faire de ce travail un puzzle, un jeu d'enfant qui dessine une image à la fois légère et complexe du territoire. La vision possible d'une pie volant au-dessus de nos têtes.

Dans le cadre des "Week-end intenses" du Mois de la photo du Grand Paris les 8 avril à Pierrefitte-sur-Seine et 29 avril à Paris, les Archives nationales proposent une programmation particulière.

  • Journée d'étude
    Jeudi 20 avril de 9h30 à 17h30
    Ecrire l'image : dialogues en histoire de la photographie autour des sources et de leurs usages
    Auditorium du site de Pierrefitte-sur-Seine

Informations pratiques

  • Archives nationales – site de Pierrefitte-sur-Seine
    59 rue Guynemer, 93380 Pierrefitte-sur-Seine
    Du lundi au samedi de 9h00 à 16h45
    Métro : Saint-Denis Université (Ligne 13)
    Entrée libre
  • Archives nationales – site de Paris
    60, rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris
    Musée du lundi au samedi de 10h00 à 17h30 et jusqu'à 20h00 dans la Cour d'honneur
    Entrée libre
     
  • Fermetures : les samedis 15 avril, 27 mai, 3 juin et 26 août ; les jours fériés suivants : lundi 17 avril, lundi 1er mai, lundi 8 mai, jeudi 25 mai, lundi 5 juin, vendredi 14 juillet ; du samedi 5 août au dimanche 20 août.

Métro : Saint-Denis Université (Ligne 13)
 


 

Partenaires

Logo du Mois de la photo - Grand Paris 2017

Logo Doublet
Site du Mois de la photo Site de Doublet


Légendes des photos :
- Fonds LAPIE. Avion dans les environs de Carcassonne, tirage couleur (chromogène), 1950-1960. Cote : 1PH/722 (Extrait).
- Fonds LAPIE, Saint-Tropez (Var) : le camping du Cap - la plage Tahiti, fichier numérique d'après négatif couleur (chromogène), 1950-1960. Cote : 1PH/833, extrait.
- Mathieu Pernot, extrait de l'ensemble Dorica Castra, 2017, montage de cartes postales photographiques de l'entreprise LAPIE (1955-1965) © Mathieu Pernot/Archives nationales
- Fonds LAPIE : Carte postale avec au verso pour matérialiser l'emplacement du timbre le logo de la marque LAPIE. Détail du verso,cote : 1PH/778