Archives nationales

1669-2019 : L'Opéra national de Paris a 350 ans !

Dans le cadre des commémorations nationales 2019, les Archives nationales vous proposent un florilège de documents sur l'Opéra national de Paris.

1669-2019 : L'Opéra national de Paris a 350 ans Institution issue de la fusion de deux académies royales voulues par Louis XIV, l'Académie royale de danse (1661) et l'Académie royale de musique (1669), l'Opéra national de Paris est le fruit de 350 ans d'histoire. De la lettre patente du 28 juin 1669 où Louis XIV accorde à Pierre Perrin le privilège d'établir l'Académie royale de musique à l'inauguration, le 13 juillet 1989, de l'opéra Bastille, sa seconde salle permanente, l'Opéra national de Paris a connu de nombreuses créations, plus d'une soixantaine de directeurs et treize salles distinctes.

Dès sa création, l'Opéra est un espace de création totale avec un atelier pour les décors mais aussi pour les costumes. Les échantillons de tissus conservés aux Archives nationales témoignent de la variété des textiles destinés à se métamorphoser sous les doigts des couturières pour éblouir l'audience.

Avec la Révolution française, l'Opéra devient la quintessence de la société du spectacle. Les comptes rendus et les critiques journalistiques des mises en scène s'étalent dans la presse, alimentent les discussions et créent des controverses. Une très large part de la société est pénétrée par la vie de l'établissement mais surtout par les spectacles. Il n'est donc pas surprenant de découvrir des objets dérivés comme ceux édités pour l'opéra L'Africaine.

Cependant l'institution n'a pas été épargnée par les ravages du feu. Elle a subi trois incendies dévastateurs en 1763, 1781 et 1873 dont plusieurs gravures sensationnelles permettent de conserver l'intensité de l'émotion et le traumatisme suscité. Malgré ce fléau, l'Opéra s'est transmué au fil des siècles en adaptant architecture et aménagements intérieurs aux goûts et conforts du moment, de la même manière que l'opéra Bastille marque un jalon neuf dans l'évolution des salles dédiées aux arts chorégraphiques et lyriques.
 


Les Archives nationales conservent les archives produites par l'établissement public qui a organisé le concours international d'architecture puis suivi le chantier d'édification de l'opéra Bastille entre 1982 et 1993, moment de la dissolution au sein de l'Opéra national de Paris.

  • Liens vers les notices décrivant les producteurs et les inventaires de la SIV  :

- Association pour l'étude et la réalisation du nouvel opéra Bastille (France ; 1982-1983)
- France. Établissement public de l'Opéra de la Bastille (Paris ; 1983-1993)

Les Archives nationales conservent aussi 300 mètres linéaires d'archives produites par l'Opéra national de Paris réparties entre la sous-série AJ/13 et 4 versements complémentaires. Les archives couvrent la période 1704-1991.

  • Liens vers les inventaires de la SIV  :

- AJ/13/1-AJ/13/1466 : Archives du Théâtre national de l'Opéra (1704-1948)
- AJ/13/1467-AJ/13/1706 : Archives de l'Opéra de Paris et de l'Opéra-Comique, de la Réunion des théâtres lyriques nationaux (1897-1980)
- 19910060 : Archives de Bernard Lefort, administrateur général ; Thierry Fouquet, chargé de mission ; Troupe du chant et école d'art lyrique (1980-1983

- 19930357 : Dossiers des administrateurs dont Rolf Liebermann ; du président Jacques Darmon ; des personnels (1907-1984)
- 19930358 : Dossiers des administrateurs, directeurs et présidents (1947-1991)
- 19940586 : Ballet et école de danse de l'Opéra national de Paris (1906-1982)