Archives nationales

Adamant : projet d'avenir

Le projet ADAMANT

Adapter l'archivage à l'ère du numérique

Adamant Lancé en 2015, ADAMANT est un projet de transition qui s'inscrit dans les axes numériques du Projet scientifique, culturel et éducatif (PSCE) des Archives nationales (2017-2020). Il a pour objectif à terme d'adapter les outils, les procédures et l'organisation de la chaîne archivistique pour répondre aux enjeux numériques actuels.
Ce projet de refonte est baptisé ADAMANT : Administration Des Archives et de leurs Métadonnées aux Archives nationales dans le Temps.
En savoir plus {pdf}

Depuis  que  l'administration  française produit des données numériques, les Archives nationales se sont dotées de moyens pour les gérer dans le temps. C'est ainsi que, dès 1981, le service Constance  est  créé, afin de conserver l'intégrité des «archives électroniques» et de les  garder  intelligibles sans  limitation de  durée, un défi majeur face à  la rapidité de l'obsolescence technique. Le principe retenu est de les rendre accessibles en dehors des systèmes qui les ont  produites et de permettre à n'importe quel utilisateur de les décode à travers les décennies.
Fin  2017, c'est un riche  patrimoine de  plus de 200 millions de fichiers numériques (45 To) qui a été ainsi constitué.

ADAMANT : pourquoi ?

La production d'informations numériques de l'administration est devenue plus complexe à gérer et à rendre accessible dans le temps : elle est aujourd'hui plus variée, plus volumineuse, plus foisonnante, plus stratégique.
Le projet ADAMANT doit permettre d'assurer la continuité du service public porté par les Archives nationales, en améliorant la conservation et l'accès aux données versées par les administrations et opérateurs de l'État ainsi qu'aux archives produites par des organismes de la société civile.

ADAMANT : comment ?

Il s'agit de faire évoluer l'ensemble du dispositif de gestion des archives numériques :
- les infrastructures matérielles de prise en charge, de conservation et d'accès ;
- les outils logiciels (en intégrant en particulier le logiciel développé au sein du programme VITAM) ;
- l'organisation humaine et les méthodes de traitement.

Appuyé sur le logiciel VITAM, le projet ADAMANT a pour vocation de développer un système d'archivage électronique articulé avec le SIA des Archives nationales. La plate-forme ainsi construite permettra de traiter en masse des informations très hétérogènes, de garantir la conservation des archives numériques dans le temps et d'en faciliter l'accès.
En 2017, le projet ADAMANT entre en phase de réalisation.

Contacter l'équipe-projet ADAMANT
adamant.archives-nationales@culture.gouv.fr


Les partenaires du projet

Logos des partenaires du projet ADAMANT : archivage numérique

Programme VITAM (Valeurs Immatérielles Transférées aux Archives pour Mémoire), Ministère des Affaires étrangères et du Dévelloppement international, Ministère de la Culture et de la Communication,  Ministère de la défense, direction de la Mémoire du patrimoine et des archives.

En savoir plus