Archives nationales

Base de Consultation Assistée d'Information Multimédia aux Archives nationales

Base CAIMAN

La Fondation pour la Mémoire de la Déportation a recueilli 247 récits individuels sur l'internement et la déportation pendant la Seconde Guerre mondiale. Représentant 540 h d'enregistrements, les témoignages sont mis à disposition au sein de la base de Consultation Assistée d'Information Multimédia aux Archives nationales (base CAIMAN).
Dès sa création en 1990, la Fondation pour la Mémoire de la Déportation a inscrit dans ses missions le recueil de témoignages de déportés survivants, à des fins historiques, mémorielles et pédagogiques. Les enregistrements sonores ont été effectués par une équipe de bénévoles. Une commission présidée par Maurice Cling, auteur de Un enfant à Auschwitz, a élaboré une notice à leur attention définissant les thèmes que le témoin était invité à aborder au cours de son récit.
Une convention générale a défini le cadre juridique de l'opération, ainsi que des contrats individuels sur les droits et engagements des témoins.
Sur l'ensemble de 300 témoignages, 247 ont été déposés aux Archives nationales.
Chaque enregistrement a fait l'objet d'une analyse détaillée, permettant au chercheur d'accéder rapidement à la séquence souhaitée. Ces données ont été intégrées dans une application de publication sur l'Internet (base CAIMAN).
Grâce à ce travail, toutes les personnes intéressées peuvent ainsi accéder à ces témoignages d'une grande valeur historique et à la charge émotionnelle parfois intense.

Condition de communication
La consultation est soumise à l'autorisation des Archives nationales par délégation de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
Un formulaire mis à disposition doit être signé et adressé à : daeaa.archives-nationales@culture.gouv.fr
Le formulaire {Pdf}
La consultation se fait exclusivement en salle de lecture sur l'un des trois sites des Archives nationales.