Archives nationales

 Festival Les Traversées du Marais

« UN VOEU POUR L'ÉTERNITÉ »
Exposition gratuite de Rieko Koga aux Archives nationales

Du 8 au 17 septembre 2018 - Site de Paris à l'hôtel de Soubise
Installation du 13 décembre 2018 au 31 janvier 2019 - Site de Pierrefitte-sur-Seine

une oeuvre intitulée "Un vœu pour l'éternité », de l'artiste japonaise Rieko KogaMarais Culture +, le réseau des institutions culturelles du Marais, donne rendez-vous pour la 4e édition de son festival, Les Traversées du Marais du 7 au 9 septembre 2018.
Le thème de l'édition 2018 est  "Sur le fil…" Fil d'Ariane entre les lieux du réseau, fil rouge artistique qui invite aux parcours dans le Marais, un chemin à chercher, hors des sentiers battus, afin de découvrir la face cachée de nos institutions, les Archives nationales présentent  une oeuvre inédite de l'artiste Rieko Koga Un vœu pour l'éternité.

"Une coutume veut, au Japon, que l'on écrive les vœux parce que c'est important de les visualiser. Nous pensons que les mots dans l'écriture sont une force de volonté. En brodant mes vœux, je les écris, je les grave, je les imprime de toutes mes énergies pour donner aux gens du bonheur par mes œuvres. C'est pour ça que je suis née. Vis en ce monde" (Rieko Koga).
 

Rieko Koga, artiste brodeuse, est née au Japon et vit à Paris depuis 2004. Le tissu et le fil s'imposent naturellement à elle comme supports de son art. Ils font partie très tôt de son univers familial et culturel et représentent un lien important avec l'enfance, l'imaginaire, le symbolique, que ce soit à travers les vêtements cousus par sa mère ou le « sashiko » (broderie traditionnelle japonaise).
Rieko Koga brode comme on écrit, elle inscrit ses interrogations, ses doutes, ses espoirs, ses prières au coeur du tissu, qui pourrait s'apparenter à une seconde peau laissant transpirer son âme, un support qui fait le lien entre l'intérieur et l'extérieur. À l'image de l'aiguille du tatoueur qui incruste son encre dans les pores de la peau, l'aiguille de Rieko Koga enracine les points de couture dans la trame du tissu pour nous livrer avec une grande délicatesse les subtilités de la nature humaine.

600 voeux ont été collectés. Ces voeux ont été brodés par l'artiste et rassemblés au sein d'une structure à 8 côtés comme une évocation du caractère chinois (Kanji) 8 八 qui s'élargit vers le bas, rappelant l'idée de prospérité, de développement, d'ouverture, d'infini…


Les Archives nationales présentent aux côtés des oeuvres une sélection d'archives administratives du XVIIIe et XIXe siècles, du ministère du Commerce, liées au commerce de l'époque et aux manufactures du pays. Journaux intimes et correspondances provenant du département des archives privées des Archives nationales.

Confrontés l'un à l'autre, les documents et les oeuvres, suggèrent des correspondances à travers le temps, l'espace et les supports.

Adresse
Archives nationales - Site de Paris
60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris
Gratuit

Archives nationales - Site de Pierrefitte-sur-Seine
59 rue Guynemer, 93380 Pierrefitte-sur-Seine
Gratuit