Archives nationales

Site de Fontainebleau

Le site de Fontainebleau conserve des archives privées d'architectes, les dossiers de carrière des fonctionnaires et les dossiers de naturalisation depuis la seconde moitié du XXe siècle, les archives audiovisuelles, les archives électroniques et certains fonds spécifiques (contentieux du Conseil d'État, certains dossiers de la Cour des comptes, recours auprès de la Cour nationale du droit d'asile, dossiers de la Commission nationale de financement des comptes de campagne et des financements politiques, dossiers du greffe civil de la Cour de Cassation, recours en grâce, dossiers d'action publique engagées par le ministère de la Justice, dossiers de la Légion d'honneur, dossiers du Centre national de la cinématographie, archives de la Météorologie nationale, dossiers d'homologation de véhicules, enquêtes statistiques...).


FERMETURE DU SITE DE FONTAINEBLEAU
Faisant suite à la mise sous protection, en mars 2014, des deux bâtiments principaux du site de Fontainebleau pour risque d'effondrement, Audrey Azoulay, alors ministre de la Culture et de la communication, a décidé en juin 2016 de fermer ce site et de redéployer le projet des Archives nationales sur deux sites : l'un patrimonial, au Quadrilatère Rohan-Soubise à Paris, l'autre contemporain et s'inscrivant dans le Grand Paris, à Pierrefitte-sur-Seine, inauguré en 2013 par le Président de la République.

Ce redéploiement s'accompagne d'un travail pour repenser les missions exercées par les Archives nationales. La ministre a chargé la directrice des Archives nationales de mener ce chantier prospectif d'organisation et de répartition des services actuellement présents à Fontainebleau sur les sites de Paris et de Pierrefitte-sur-Seine. Cette nouvelle organisation sera effective en 2020.

D'ores et déjà, les fonds qui avaient fait l'objet d'un sinistre en 2015 ont été traités et sont en cours de transfert vers le site de Pierrefitte-sur-Seine. Ci-dessous figure la liste des fonds rouverts à la communication en salle de lecture depuis le 3 avril 2018. Cette liste sera mise à jour régulièrement.
Voir les versements accessibles {Pdf}

A la fin de l'année 2018, le département des archives audiovisuelles et électroniques rejoindra le site de Paris.
Enfin, la seconde vague de transferts d'archives vers le site de Pierrefitte-sur-Seine, dans des magasins en cours d'équipement, est prévue durant le second semestre 2019 et durant l'année 2020.

Ces transferts nécessitent de mener d'importants chantiers des fonds. Durant cette période, les fonds, aujourd'hui conservés sur le site de Fontainebleau, ne peuvent donc plus être accessibles, à l'exception des communications réservées aux services producteurs, pour les seuls documents conservés dans les bâtiments non sinistrés.
L'ouverture à la consultation des fonds transférés est prévue de fin 2019 à début 2021.