Logo des Archives nationales (France)

A vos armes !

L'héraldique est la science qui a pour objet l'étude des armoiries ou armes. Elle tire son nom de celui du héraut, chargé au Moyen Âge de transmettre les déclarations de guerre, d'annoncer les tournois et de veiller au respect de la codification des armoiries. Né au XIIe siècle sur les champs de bataille, le blason, qui orne l'écu des chevaliers, a pour fonction première, l'identification des combattants rendus méconnaissables par le capuchon de leur haubert et par le port du casque à nasal, puis du heaume. Très rapidement, il définit l'identité et exprime la personnalité de celui qui en fait l'usage. Dès le XIIIe siècle, les armoiries deviennent héréditaires, au même titre que les noms de famille qui, dans le même temps, commencent à se fixer. D'abord utilisées par les grands seigneurs, leurs usages se généralisent à toute l'aristocratie et s'étendent à toute la société. Contrairement à une idée reçue, l'emploi des armoiries n'a jamais été du ressort exclusif de la noblesse, même si c'est elle qui en a fait le plus grand usage.

Publics
Cycle 2, Cycle 3, Cinquième
Disciplines concernées : Histoire, Lettres, Arts plastiques, Histoire des arts

Objectifs
L'atelier permet aux élèves d'approfondir leur connaissance de la civilisation médiévale par l'étude de ces emblèmes en couleur, propres à un individu, un lignage ou une communauté, signes d'identité nouveaux dans une société qui se structure et s'organise. Les élèves se familiarisent avec une source de l'histoire qui fait appel à leur sens de l'observation, s'initient à un langage spécifique et à une symbolique particulière et acquièrent des repères temporels et culturels.

Déroulement de l'atelier
La première partie de l'atelier est consacrée à l'étude des caractéristiques et des usages du blason à l'époque médiévale. Les élèves, après avoir appris les règles principales de l'héraldique (unicité du blason, superposition des couleurs, métaux et fourrures, association des couleurs et figures pour être visible et reconnaissable de loin, utilisation d'un langage spécifique...), élaborent leur propre écu à partir d'un gabarit en carton. Feuilles de couleurs et pochoirs leur permettent de réaliser pièces, partitions et figures qui personnalisent leur blason.

Autres déclinaisons de l'atelier
Pour les élèves de moyennes et de grandes sections de Maternelle, voire pour les CP, une déclinaison de l'atelier est proposée sous le titre de Chevaliers en herbe . Chaque élève élabore son blason en respectant des règles simples. L'approche privilégie les fonctions d'apprentissage manuel, dessin et composition plastique (découper, coller, dessiner un contour au pochoir, mettre en couleur à la gouache).
Durée de l'atelier : 2 heures
Lieu : Archives nationales, site de Paris, hôtel de Soubise